Distributeur de boisson mural steampunk

Salut à tous ^^

Pour ce premier article sur le Steampunk, nous allons aujourd’hui créer et adapter un distributeur de boisson mural en version steampunk.

.support-de-bar-pour-6

Pour être plus précis, nous allons garder la partie avec le doseur, mais nous allons recréer un support pour la bouteille.wpid-20151111_174022.jpg

Le but final étant de créer un bar/ salle de jeu avec une déco steampunk dans ce que j’estime être la vrai définition, le bar devra être dans un style victorien avec une bonne touche d’industriel, ampoules style Edison et cie…

Pour en revenir au support, j’ai donc acheté chez leroi malin quelques petits accessoires indispensables pour la réalisation de ce projet : wpid-20151111_164213.jpg

Ca se compose donc de raccords divers en cuivre (des T, des coudes à 45° et des coudes à 90°), de l’étain à braser, et de la pâte à décaper, ce qui nous permettra d’assembler tout ça “comme en vrai”.

Pour ce qui est des tubes en cuivre, j’ai à ma disposition quelques tubes bien usés laissé par l’ancien propriétaire lors du démontage de ses machines, que nous allons réutiliser après ponçage (en l’occurrence papier de verre et huile de coude).

On commence donc par souder un petit support pour la partie doseur :

wpid-20151111_185741.jpg

wpid-20151111_185755.jpg

Cette partie devant supporter le poids de la bouteille, et la partie qui repose sur le cuivre étant en plastique à la fois chromé et blanc, ca nous donne deux raisons de cacher un peu tout ca,

Nous allons donc faire un support en bois qui viendra masquer la partie haute et qui permettra un meilleur appui sur le cuivre. Une fois le support ajusté et satisfaisant, on se servira de gabarits afin de le reproduire pour les autres supports (4 supports bouteilles dans l’immédiat, 8 au final).

Pour rester dans l’esprit, on va partir sur l’idée de l’engrenage sur la partie basse, sur lequel viendra se loger une partie supérieure (à ce stade je ne sait pas encore quoi ^^)

Pour la création de l’engrenage, on va simplement se servir du générateur du tres bon Matthias Wandel que vous pouvez trouver ici.

une fois la taille idéale trouvée, on effectue quelques découpes permettant de voir la forme finale. 20151112_191724A partir de la, j’utilise un gabarit rond pour tracer le trait de coupe, je découpe la forme à la scie sauteuse assez grossierement en gardant une marge.20151112_192848

Puis je réutilise le gabarit avec la défonceuse placée sous table pour avoir un rond parfait. J’utilise pour cette étape une fraise à affleurer qui permet grâce à son roulement sur le dessus de suivre très précisément le gabarit.20151112_193847

Viens ensuite le trou principal. Un petit trou avec un petit foret à bois pour être plus précis, puis scie cloche. Je mord un peu dans l’établi, ça me permet d’éviter un maximum les éclats sur la pièce. Si vous avec un joli établi tout beau tout propre, préférez une planche sacrificielle

20151112_195045Une fois le trou effectué, j’ai besoin d’usiner une saignée qui retiendra le doseur. je prépare donc un gabarit avec un trou un peu plus large, que l’on va faire sur une chute de contreplaqué à l’aide de la scie à chantourner. Une fois le trou découpé, je le finit à la lime pour qu’il soir le plus rond et propre possible (le gabarit sera réutilisé sur au moins 3 autres pièces, autant qu’il soit nickel)

20151112_202512 On viens ensuite visser la pièce sur le gabarit, puis on va réutiliser la défonceuse sous table pour réaliser cette saignée

20151112_203833J’utilise cette fois ci une fraise à copier, qui a la seule différence de la fraise à affleurer à le roulement sur le dessous. Je suis ici obligé de mettre des cales entre la pièce et le gabarit, la fraise étant un poil trop longue .20151112_203842Et voila ^^

20151112_204520

On va ensuite découper à la scie à chantourner les deux petites oreilles qui permettront de passer le doseur.20151112_205256

Le trou fait avec la scie cloche étant un poil trop juste, j’ajuste au dremel20151112_205306

20151112_205727

20151112_205840

On peut maintenant passer à la partie engrenage. on ressort le bon vieux stick de colle baton, et c’est parti ^^

20151112_210956

20151112_211935 Petites finissions et rattrapages à la lime (je n’ai pas la scie à chantourner depuis très longtemps, et même si ça a l’air basique comme outil, c’est en réalité plutôt capricieux, le trait de coupe dépend énormément de l’angle d’attaque, de la pression exercé sur la pièce, de l’épaisseur de la pièce… il faut presque systématiquement compenser à droite ou à gauche pour essayer d’aller droit)

20151112_213018

20151112_213028

En l’état je trouve encore l’engrenage un peu trop massif, un peu trop brut… je vais découper et tester deux ou trois petites choses sur un bout de chute, je suis sur que l’on peut améliorer cela 😉

Apres quelques essais sur une chute, un petit biseau à 45 degrés sur l’engrenage rend le tout plus sympa :wpid-20151113_185554.jpg

wpid-20151113_185942.jpg

N’ayant pas trop d’inspiration pour le dessus, je suis parti sur les trois petites sœurs :

wpid-20151113_203951.jpg