Alim de labo homemade

Salut à tous ^^

Aujourd’hui, projet surprise 😉

Ma superbe alimentation de laboratoire chinoise, fidèle compagne de mes expérimentations depuis maintenant quelques années, viens de rendre l’âme sans aucun signe avant coureur…

20160504_175822.jpg

Du coup, il va bien falloir trouver une solution, et plutôt que de racheter une alim chinoise à la fois cheap et chère pour ce que c’est, ou de partir sur une vrai marque, fiable mais qui oblige a ajouter un zero au prix de l’alim chinoise, j’ai choisi la troisième option: se faire une alimentation régulée en partant d’une alimentation de pc ATX, chose que nous avons pratiquement tous dans un carton qui prend la poussière 😉

Pour ce projet, il est évident que si vous ne savez pas ce que vous faites, NE LE FAITES PAS!

il y a de la haute tension, et meme une fois débranchée, les condensateurs gardent l’électricité un certain temps.

je ne détaillerai pas toutes les étapes, je me suis principalement basé sur les tuto de souterweb et de latelierdugeek.

Je commence par vampiriser l’alimentation chinoise afin de récupérer quelques composants, je garde le reste de coté pour plus tard

20160504_180402.jpg

J’ai la chance de pouvoir travailler en équipe…

20160504_201659.jpg

voila ce qui sera potentiellement utilisable sur la nouvelle alim

20160504_203510.jpg

voici la bête, une alim de récup qui devrais être largement assez puissante pour ce que j’ai à en faire

20160504_203607.jpg

On commence par repérer ce qui se passe à l’intérieur.

Mon alim avait passé quelques mois au fond d’un carton, du coup peu de risque qu’il reste du jus dans les condensateur.

20160504_203756.jpg

Sur les autres tuto, les gens soudent en général ensemble les tas de fils ensemble, puis sertissent le tout avec une cosse. Ca laisse un gros tas de bordel à l’intérieur, et je ne vois pas trop l’intérêt de garder autant de petits cables…

20160504_210819.jpg

du coup dessoudage party!

20160504_212212.jpg

Ne se sent on pas tout de suite moins oppressé?

20160504_212344.jpg

Je suis plutôt old school pour le dessoudage, préférant la tresse à dessouder, mais dans ce cas bien précis, vu la masse d’étain, une pompe n’aurait pas été de trop…

20160504_212427.jpg

On se charge ensuite de relier ce qui doit être relié ensemble, et c’est exactement à ce moment la ou je laisse le tout ouvert en l’attente de la réception des composants commandés généralement en chine (entre deux et quatre semaines)

 

 

20160519_212931.jpg

Reception de l’ampèremètre 🙂 tout est câblé du “mauvais” coté, on commence donc par tout ressouder sur l’autre face, et isoler le shunt (le U en cuivre sous l’afficheur)

20160519_215859.jpg

on en profite pour le tester à vide,

20160520_232452

et avec différentes intensités, en l’occurrence un bandeau rgb en bleu, puis en rouge

20160520_234835.jpg

20160520_234908.jpg

tout fonctionne ^^

20160520_235418.jpg

j’ai retrouvé un tas de joli boutons pour potentiomètres, je garde le plus gros en alu!

20160528_183700.jpg

je colle sur une chute d’alu un des plan, puis je passe la plaque à la scie circulaire pour la recouper aux cotes (la partie arrondie sur le plan ne sera pas gardée)

20160528_185748.jpg

Une fois aux bonnes dimensions, il n’y a plus qu’a faire les trou (d’abord avec un poinçon pour garder une bonne précision, puis on augmente foret par foret, du plus petit jusqu’à la taille désirée)

20160528_192234.jpg

je vérifie l’encombrement du gros switch

20160528_194542.jpg

tout juste, mais ça passe ^^

20160528_194547.jpg

ensuite on découpe les emplacements du voltmètre et de l’ampèremètre

20160530_152734.jpg

20160530_160458.jpg

le gros switch étant trop profond, exit les vis, je recoupe les pattes au dremel, et j’aplatit le tout

20160530_161724.jpg

Viens ensuite une deuxième plaque qui fera la jonction entre la face avec la connectique, et l’alim de pc. On la recoupe aux mêmes dimensions, puis on perce et taraude les quatre trous nécessaires.

J’ai également découpé un gros rond pour le passage des câbles, et un rectangle au milieu pour la prise d’air de l’alim (pas visible ici, petit problèmes de photo perdues)

20160530_171206.jpg

on fraise les trous des vis

20160530_171756.jpg

puis on découvre enfin la plaque.

20160530_173004.jpg

l’alu a ensuite été brossé, toujours dans le même sens donc,  avec une cale à poncer. D’abord au papier de verre en grain 120, puis en 240.

20160530_174356.jpg

20160530_174401.jpg

La résistance cémentée a été collée à la superglue juste au dessus de la prise d’air de l’alim, ça devrais la garder suffisamment au frais

20160530_203254.jpg

Ensuite, on élargis un peu les trou au niveau de l’alim au dremel, puis on viens ressouder les câbles dont on aura besoin. J’ai sacrifié un câble d’alim , ce qui nous fait du multibrin en 1.5mm de diamètre .

20160530_210650.jpg

Pour le testeur de continuité, j’utilise un arduino pro mini, auquel j’adjoint un simple buzzer de pc sur une des sortie PWM.

Sur la patte qui sert au test de la continuité, j’ai rajouté une résistance push-down directement soudée entre la patte et la masse (juste au bout de la pointe de la pince sur la photo ci dessous)

pour fixer l’arduino, j’ai collé le support d’une prise de ventilo à la superglue, puis l’arduino a été collé sur le potentiomètre.

 

20160530_212209.jpg

le buzzer est directement collé sur la prise qui l’alimente

20160530_213405.jpg

20160530_213658.jpg

histoire de dire que l’arduino ne sert pas que à ça, à l’allumage de l’alim, il génère une petite “mélodie”

suite à quelques petits problèmes techniques, j’ai perdu les photo du soudage de la plaque…

une petite photo du circuit de régulation en place

20160607_013019.jpg

donc voici l’alim finie, la en stand-by (led rouge)20160606_212130.jpg

allumée (led verte, même si sur la photo ça rend plus jaune ^^)

20160606_212139.jpg

et en continuité (led en bleu+vert) avec le petit bruit bien aiguë des testeurs de continuité

20160606_215125.jpg

vue du bordel depuis le dessus

20160606_215153.jpg

coté gauche

20160606_215201.jpg

et coté droit

20160606_215208.jpg

et en bonus, une petite photo de mon testeur de composants que je peut enfin réutiliser 😉 (le testeur n’est pas de moi, c’est juste un gadget à 10 balles indispensable provenant d’ebay 😉

20160606_215303.jpg

Voila, je ferait peut-être une vidéo de présentation à l’occasion, et pourquoi pas un jours une v2 avec une alimentation possédant deux rails 12v bien distincts ;

à bientôt pour un nouvel article ^^

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *