Support pour épices

 

Salut à tous 🙂

Aujourd’hui, un petit article sur un projet qui était en cours depuis deux semaines, mais j’ai du attendre le cadeau pour publier l’article, moyen sinon comme surprise : le porte épice 😛

c’était quelque chose qui avais été demandé sans aucun prés requis, j’avais donc le champ libre sur la réalisation.

J’ai envisagé certaines choses, comme un support d’angle, un support plat, des choses déjà vues et franchement pas très fun à fabriquer.

Je suis donc parti sur l’idée d’une vague.

On commence par le dessin

20151207_204619.jpg

découpe du dessin au cutter rotatif (merveilleuse invention au passage)

20151209_180919.jpg

on reproduit le dessin sur le gabarit

20151209_182101.jpg

découpe à la scie sauteuse

20151209_183552.jpg

on arrondit tout ça

20151209_184737.jpg

ensuite on reporte sur la pièce de bois

20151209_190742.jpg

on découpe, toujours à la scie sauteuse, en gardant un peu de marge, qui sera éliminée à la défonceuse

20151209_192214.jpg

on viens ensuite fixer le gabarit sur la piece, on passe la défonceuse sous table avec une fraise à affleurer…

20151209_193021.jpg

et on taille ^^

20151209_193117.jpg

et voila le corps du support est finit ^^

20151209_193528.jpg

On passe ensuite sur la création des trou sur le gabarit, avec un autre gabarit avec un trou ajusté sur un pot d’épice ducros (toujours à la défonceuse sous table)

20151209_204051.jpg

20151209_204751.jpg

ensuite on replace le gabarit sur la base, on se sert cette fois de la défonceuse par le dessus, avec du coup une fraise à copier

20151210_194529.jpg

un petit coup de quart d’angle sur l’extérieur

20151214_185706.jpg

ensuite on recrée un petit gabarit pour les pieds, on défonce ça de la même façon, et un petit quart de rond à nouveau, accompagné des trou pour l’accroche

20151218_143133.jpg

ensuite collage, huilage et emballage, et offrande à noël ^^

Pour revenir sur la partie huilage, j’ai testé le vernis précédemment sur un des cadre de boucle d’oreille, ainsi que sur le support tablette, et n’étant pas satisfait du résultat (trop de traces de pinceau, un coté hyper brillant et une odeur résiduelle), j’ait testé l’huile de pin sur le cadre king size : une légère odeur de bois, un finit mat, avec une très légère teinte miellée qui fais au passage ressortir toutes les veines du bois, j’ai donc choisi cette méthode pour le finit du support, et ce sans aucun regret.

Je reviendrais surement vers le vernis sur de futur projets avec une applique au tampon ou pourquoi pas au pistolet, mais pas avec ce que j’ai actuellement comme matériel.

Le final :

10391754_10208853464874479_5350447930927697194_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *